ÉQUIPE DE PROJET

PROJET
SOMMAIRE
 
APPROCHE
 
> COMPOSANTES DU PROJET
 
ÉCHÉANCIER
 
PARTENAIRES
 

Extraction du minerai (voir figure 1 ci-dessous)

  • Fosse à ciel ouvert qui serait opérée 10 mois par année;

  • Minerai non toxique, inerte et non polluant; son extraction est peu invasive et laisse une empreinte écologique minimale;

  • Embauche d’environ 10 employés;

  • Camp de travailleurs sur le bord du lac Galette, pour environ 10 employés;

  • Une foreuse, une pelle mécanique, deux camions (25 t), une chargeuse;

  • Halde à stérile et halde à mort-terrain pour la revégétalisation progressive et à la fin du projet;

  • Rejet d’eau à l’environnement contrôlé et si nécessaire, traitée pour rencontrer les exigeances environnementales.

 

Transport 

  • Chargement à la mine;

  • Environ 85 km sur chemin forestier;

  • Environ 200 km sur la route 389;

  • Embauche d’environ 30 employés;

  • Camions semi-remorques à benne basculante, couverts d'une capacité de 40 tonnes;

  • Moyenne de 190 000 tonnes par année;

  • 14 à 16 voyages par jour, 7 jours sur 7, 10 mois par année.

 

Usine (voir figures 2 et 3 ci-dessous)

  • Dans le parc industriel Jean-Noël-Tessier de Baie-Comeau;
  • Processus de séparation physique qui a recours à des réactifs conventionnels et aucun acide;
  • Économies attendues en couts de construction et en couts d’exploitation, car située à proximité de Baie-Comeau;
  • Proximité du bassin potentiel des employés, offrant une meilleure qualité de vie des employés;
  • Proximité des fournisseurs et sous-traitants;
  • Proximité des services d’urgence;
  • Réduction nette de l’émission des gaz à effets de serre anticipée avec une localisation à Baie-Comeau et l’utilisation de l’hydro-électricité;
  • Capacité de 50 000 tonnes de concentrés de graphite par année;
  • Emploi d’environ 60 personnes (usine et administration);
  • Procédé (voir Figure 2 ci-dessous) :
         - Concassage;
         - Broyage (libération du graphite);
         - Flottation (séparation du graphite);
         - Réactifs conventionnels, aucun acide utilisé;
         - Filtration et séchage;
         - Tamisage commercial;
         - Emballage (supersacs 1 tonne ou sacs de 25 kg).
  • Expédition des produits finis directement aux clients (camions routiers ou conteneurs maritimes);
  • Environ 25 tonnes par heure de minerai traité pour 6 à 7 tonnes de produit fini par heure.

 

Parc à résidus

  • Filtration des résidus et disposition des résidus filtrés dans une pile « sèche », méthode recommandée par des experts internationaux;

  • Captation des eaux de contact provenant de la pile de résidus dans une réserve d’eau pour réutilisation à l’usine;

  • Méthode d’entreposage des résidus ne nécessitant aucune digue et requérant une surface d’entreposage significativement réduite par rapport à la méthode conventionnelle par ennoiement;

  • Revégétalisation progressive des zones complétées de la pile de résidus;

  • Après plusieurs années d’opération, rejet contrôlé à l’environnement de l’excédent d’eau, traitée si nécessaire pour respecter les exigences environnementales.

Figure 1 - Carte montrant les profils finaux de la fosse et des deux haldes

 

Figure 2 - Schéma du procédé de concentration du graphite

 

Figure 3 - Localisation du concentrateur et de la pile de résidus filtrés